BiOSENCY lève 1 500 000 euros auprès de ses investisseurs historiques GO CAPITAL Amorçage II, Crédit Agricole Ille et Vilaine Expansion et des investisseurs privés

BIOSENCY, créée en juillet 2017, développe le premier dispositif médical de télésuivi et de prévention dédié aux patients insuffisants respiratoires chroniques, et en particulier aux patients souffrant de Bronchopneumopathie Chronique Obstructive (BPCO).

Grâce à cette nouvelle levée de fonds, BiOSENCY poursuit son développement et va pouvoir financer :

  • la commercialisation de sa solution de télésuivi des insuffisants respiratoires,
  • le développement d’algorithmes intelligents pour la réalisation d’une solution fiable de prévention des exacerbations des patients BPCO et l’étude clinique associée.

« Cette confiance renouvelée à travers cette levée de fonds, est une étape importante pour notre société. Le soutien financier et l’expertise des deux fonds d’amorçage, GO CAPITAL Amorçage II et Crédit Agricole Ille et Vilaine Expansion, ainsi que de trois entrepreneurs, vont nous permettre d’accélérer notre développement et d’accéder au marché. En complément des soutiens financiers de Bpifrance, de la région Bretagne, ainsi que du Ministère de l’enseignement supérieur de la Recherche et de l’innovation (Biosency est lauréat du 20ème concours i-Lab), ce financement va nous permettre de répondre à nos ambitions : améliorer la qualité de vie des patients atteints d’insuffisance respiratoire chronique, faciliter leur prise en charge clinique et réduire les hospitalisations grâce à la prévention » Marie Pirotais, Présidente de BiOSENCY.

Parmi les maladies respiratoires chroniques, BiOSENCY cible plus particulièrement la BPCO, une maladie chronique dont la prévalence a été estimée en 2016 par l’OMS, à 251 millions de cas dans le monde. Souvent mal diagnostiquée, cette pathologie chronique sera pourtant la 3ème cause de mortalité mondiale en 2030 (déjà 3,17 millions de morts en 2015) avec des coûts de santé et de perte de productivité estimés à 48,4 milliards d’euros en Europe.

« L’attente des acteurs pour des solutions de télésuivi et de prédiction des exacerbations de BPCO en ambulatoire et en vie réelle est très forte. Nous travaillons en étroite collaboration avec des pneumologues, la SPLF (société de pneumologie de langue française), les associations de patients, les prestataires de santé à domicile et les laboratoires pharmaceutiques qui ont tous marqué leur intérêt pour notre solution. » Yann Le Guillou, Directeur Général de BiOSENCY.

A propos de BiOSENCY

Créé en juillet 2017 par ses 3 fondateurs : Marie Pirotais, Yann Le Guillou et Gilles Giannoli, c’est sur la base d’une collaboration avec le CEA Leti que BiOSENCY développe le premier dispositif médical de télésuivi dédié aux insuffisants respiratoires chroniques avec pour objectif de devenir un acteur majeur du télésuivi des insuffisants respiratoires et du diagnostic prédictif pour les patients BPCO. 18 mois après sa création, l’équipe de BiOSENCY est composée de 15 personnes et entourée d’un conseil scientifique de 6 pneumologues experts de la BPCO.

La différentiation de BiOSENCY repose sur sa capacité à mesurer en continu avec précision et fiabilité les paramètres cardio-respiratoires du patient en vie réelle. L’intelligence artificielle appliquée à ces données en vie réelle par le biais de la plateforme BORA Analytics doit permettre de prédire efficacement et avec précision les exacerbations de BPCO, 2 à 5 jours avant le déclenchement d’une crise aiguë, synonyme d’hospitalisation en urgence. Grâce aux alertes générées, le médecin pourra alors adapter le traitement médicamenteux et éviter la crise et les hospitalisations associées, dont le coût en France est de 2 Milliards d’euros par an.

A propos de GO CAPITAL

GO CAPITAL est une société de gestion indépendante gérant des fonds d’investissement en capital-amorçage et en capital-risque pour presque 200 M€ et intervenant dans des sociétés innovantes technologiques basées dans l’Ouest et le Centre de la France. Le fonds GO CAPITAL Amorçage II, lancé en avril 2017 et qui investit au capital de BiOSENCY, est doté de 80 M€ et est souscrit par le Fonds National d’Amorçage (géré par Bpifrance Investissement dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir), par le Fonds Européen d’Investissement, par les Régions Bretagne, Pays de la Loire et Normandie, par des partenaires bancaires (Banque Populaire Grand Ouest, Caisse Epargne de Normandie, CIC Ouest, CM ARKEA et Crédit Agricole Atlantique Vendée), les Métropoles de Nantes et Rennes, et par une vingtaine d’entrepreneurs. GO CAPITAL, au travers de ses 6 FPCI sous gestion (GO CAPITAL Amorçage I et II, Ouest Ventures I, II et III et Loire Valley Invest) a investi dans près de 80 entreprises essentiellement dans les domaines du Digital, de la Santé et de la Transition Energétique

A propos de Crédit Agricole Ille et Vilaine Expansion

Créé en mars 2017 et doté de 5 millions d’euros, « Crédit Agricole Ille et Vilaine Expansion » accompagne les entreprises innovantes du territoire en leur apportant des capitaux propres. Complémentaire du Village by CA et des solutions bancaires de la Caisse régionale d’Ille-et-Vilaine, le fonds investit sur des sociétés en amorçage ou en développement, de différents secteurs (agricole, agro-alimentaire, logement, ENR, santé, nouvelles technologies, tourisme et mer), dans leur démarche d’innovation.

Contacts :