Robocath réalise avec succès ses premières angioplasties coronaires robotiques sur l’Homme

Ces interventions ont été réalisées au CHU de Rouen et à la Clinique Pasteur de Toulouse et précèdent la première étude clinique de ce type conduite en Europe

Rouen, le 24 septembre 2019Robocath, société qui conçoit, développe, et commercialise des solutions robotiques innovantes pour le traitement des maladies cardiovasculaires, annonce aujourd’hui le succès des deux premières angioplasties coronaires avec l’assistance de sa plateforme robotique R-One™. Ces interventions ont été réalisées en France, au CHU de Rouen par le Professeur Durand et le Professeur Sabatier, et à la Clinique Pasteur de Toulouse par le Docteur Fajadet.

R-One™ assiste les cardiologues interventionnels lors d’une angioplastie coronaire. Cette plateforme robotique est conçue pour faciliter et augmenter le geste réalisé pour le patient et offre un meilleur environnement de travail aux praticiens et à l’ensemble de l’équipe médicale.

Cette étude clinique prospective est la première de ce type conduite en Europe.
Elle implique six centres européens, dont trois en France (CHU de Rouen, CHU de Caen, Clinique Pasteur de Toulouse). Elle portera sur 60 patients et vise à démontrer la sécurité et l’efficacité de la plateforme d’assistance robotique R-One™ lors d’une angioplastie coronaire.

Dr Philippe Bencteux, Président-fondateur de Robocath, déclare : « Ces deux succès marquent une nouvelle ère dans la cardiologie interventionnelle telle qu’elle est pratiquée en Europe aujourd’hui. C’est un projet porté depuis plusieurs années et toute l’équipe et moi-même sommes extrêmement fiers du succès de ces deux procédures. »

Pr Eric Durand, cardiologue interventionnel au CHU de Rouen, commente : « Je me sens particulièrement privilégié par l’opportunité qui m’a été donnée il y a plusieurs années de participer à ce projet et d’aboutir aujourd’hui à cette première intervention sur l’Homme avec d’excellents résultats. »

« Je suis bien évidemment ravi du succès de ces procédures et de constater que le CHU de Rouen continue d’accompagner les innovations de pointe dans le secteur médical près de vingt ans après notre première implantation de valve aortique dans cette même salle », précise
Alain Cribier, Professeur émérite en cardiologie interventionnelle et inventeur du TAVI (Transcatheter Aortic Valve Implantation).

Dr Jean Fajadet, co-directeur de l’Unité de Cardiologie Interventionnelle de la Clinique Pasteur à Toulouse, complète : « Je suis très heureux du succès de ces interventions et je suis très confiant quant aux résultats de l’étude. Nous sommes à l’aube d’une révolution considérable dans le domaine de la cardiologie interventionnelle grâce aux possibilités offertes par la robotique vasculaire, que nous développons à Pasteur. »

Pr Rémi Sabatier, cardiologue interventionnel au CHU de Caen, ajoute : « C’est un honneur pour moi d’avoir participé à cette première angioplastie robotisée. Je partage aujourd’hui la joie des équipes qui nous ont accompagné dans cette aventure que je suis impatient de poursuivre au CHU de Caen. »

Lucien Goffart, Directeur général de Robocath, conclut : « C’est une réussite française, portée par l’ensemble de nos collaborateurs et par des équipes médicales et techniques très investies que je tiens aujourd’hui à remercier et à féliciter vivement. C’est une étape déterminante dans notre développement qui ouvre la voie à une transformation du secteur. Cette transformation implique l’ensemble des acteurs de l’industrie et amène nécessairement à réfléchir à l’environnement dans sa globalité, grâce aux nouvelles possibilités offertes par la robotique, notamment en matière d’interopérabilité des équipements. »

 

Pr Durand (à gauche) et Pr Sabatier (à droite) – CHU Rouen                                   Dr Fajadet – Clinique Pasteur de Toulouse

À PROPOS DU CHU DE ROUEN

Le service de cardiologie du CHU de Rouen est une référence pour la prise en charge des maladies
cardio-vasculaires, première cause de mortalité dans le monde et grande cause d’appel et de consultation dans les services d’urgences. Il a été le premier à implanter une valve aortique par voie percutanée en 2002, une avancée médicale considérable. Cette intervention réalisée à l’époque par le professeur Cribier et son équipe offre une alternative de soins à des patients atteints de sténose aortique sévère à haut risque de mortalité chirurgicale. Plus de 250 000 personnes ont pu bénéficier de cette technique dans le monde à ce jour. Le CHU de Rouen entend ainsi poursuivre cette dynamique de recherche et d’innovation à l’international.

À PROPOS DE LA CLINIQUE PASTEUR DE TOULOUSE

Première clinique privée indépendante française, la clinique Pasteur déploie son expertise en cardiologie depuis plus de 30 ans avec une ambition d’excellence et d’innovation portée au quotidien par ses professionnels. Elle dispose d’un cardio-center pensé par les soignants, autour du patient, conçu pour optimiser leur prise en charge en cardiologie. Les blocs de cardiologie interventionnelle ultra-récents sont équipés de matériel de haute technicité et intègrent depuis cette année dans les pratiques quotidiennes, les robots d’assistance aux angioplasties coronaires.

À PROPOS DE ROBOCATH

Fondée en 2009 par le docteur Philippe Bencteux, Robocath conçoit, développe et commercialise des solutions d’assistance robotique dédiées au traitement des maladies cardiovasculaires. Acteur de la transformation robotique du secteur médical, ces développements visent à augmenter le geste réalisé grâce à des technologies précises et complémentaires des méthodes interventionnelles actuelles.

R-Oneest la première solution robotique développée par Robocath. R-One intègre une technologie unique et propriétaire permettant de sécuriser et d’optimiser l’angioplastie coronarienne par assistance robotique. Cette procédure médicale consiste à revasculariser le muscle cardiaque grâce à l’implantation d’un ou plusieurs implants (stents) dans les artères qui l’irriguent. Une opération de ce type est pratiquée toutes les 30 secondes dans le monde.

R-Oneest conçu pour intervenir avec précision et réaliser des gestes très spécifiques, le tout dans un environnement de travail amélioré. Grâce à son architecture ouverte, R-One est compatible avec la plupart des dispositifs d’angioplastie coronaire et salles de cathétérisme. Le dispositif a obtenu le marquage CE en février 2019.

A terme, Robocath ambitionne de devenir le leader mondial de la robotique vasculaire et de développer de nouvelles solutions pour la prise en charge des urgences vasculaires à distance (AVC) afin de garantir à tous le meilleur parcours de soins.

Basée à Rouen, Robocath compte plus de 25 collaborateurs et est soutenue financièrement par des fonds d’investissement régionaux (NCI, Normandie Participations, GO CAPITAL) et nationaux (M Capital, Supernova Invest) ainsi que par de nombreux business angels, des banques (Caisse d’Epargne, BNP Paribas, Crédit Agricole) et Bpifrance.

CONTACTS PRESSE

Robocath

Morgane Le Mellay
morgane.mellay@robocath.com
06 34 40 91 25
Juliette dos Santos / Céline Gonzalez
juliette@ala.com / celine@ala.com
01 56 54 07 00